Problématique générale du projet de ZA PYGAR

La Zone Atelier Pyrénées Garonne (ZA PYGAR) regroupe 17 laboratoires de recherche principalement de la région toulousaine.

La ZA PYGAR a pour objectif d’étudier les dynamiques spatiale et temporelle des systèmes socio-écologiques (SSE). Elle s’attachera à étudier les interactions (nature et cinétique) entre la modification des systèmes sociaux, et la réponse des systèmes écologiques. L’étude de la résilience de ces systèmes permettra de caractériser l’adaptation et les temps de réponse de ces SSE face aux changements globaux. La ZA PYGAR étudie les transitions spatiales au sein du gradient amont-aval de la chaîne pyrénéenne à la plaine de la Garonne. Les SSE sont étudiés à différentes périodes depuis le dernier maximum glaciaire jusqu’à l’époque actuelle.

La ZA PYGAR a pour objectif d’élaborer des scénarios d’appui à la mise en place de politiques publiques en matière d’environnement.

 

La ZA PYGAR dans les réseaux des Zones Ateliers

La ZA PYGAR a intégré le réseau français des Zones Ateliers (http://www.za-inee.org/fr/reseau) en Novembre 2017, devenu en 2018 Infrastructure de Recherche (IR RZA). L’IR RZA et l’IR OZCAR (http://www.ozcar-ri.org/les-observatoires/reseaux-dobservatoires-dozcar/?lang=fr) sont conjointement intégrés dans une l’ESFRI (https://www.lter-europe.net/elter-esfri/what-is-esfri) : « Integrated European Long-Term Ecosystem, Critical Zone & Socio-Ecological System Research Infrastructure ».

 

La ZA PYGAR est structurée en trois thématiques principales (animateurs/animatrices)

 

Cette thématique s’intéresse aux contributions respectives du changement climatique et des activités socio-économiques à la dynamique de la biodiversité et au fonctionnement des écosystèmes ainsi qu’aux changements des représentations des sociétés humaines face aux modifications de l’environnement. Un intérêt particulier sera porté aux impacts du changement climatique et des activités socio-économiques sur l’évolution quantitative et qualitative des eaux souterraines, des eaux de surface et de leurs interactions, et conséquences pour les milieux et pour les sociétés.

Cette thématique s’intéresse aux relations entre pratiques et services écosystémiques. L’objectif principal est de contribuer à l’évaluation des services écosystémiques pour définir des compromis

Cette thématique de recherche s’intéresse aux relations entre les disponibilités en ressources, leur accès et la dynamique des populations humaines et des territoires  sur les moyens et longs termes (échelles séculaires et millénaires).

 

La ZA PYGAR se développe sur 4 sites d’études (représentés dans la figure ci-dessous)

 

Avec une surface de plus de 2 000 km² au Sud-Ouest de Toulouse, ce site couvre un gradient paysager qui s’étend du bas Comminges et des contreforts pyrénéens (400 m d’altitude, Aurignac) aux anciennes terrasses de la Garonne (150 m). De nombreuses recherches y sont développées depuis 10 à 20 ans avec le support de différents dispositifs d’observations ou stations expérimentales et l’implication de nombreux acteurs et partenaires socio-économiques. Une part importante des travaux consiste à étudier les pratiques et modes de gestion des ressources renouvelables et du territoire et leurs impacts sur les différentes composantes de l’environnement (biodiversité, flux d’eau, de matières et d’espèces) et de la production agricole et forestière.

Grace à différentes équipes issues de diverses disciplines l’ensemble du massif Pyrénéen est concerné par les recherches. Différentes échelles spatio-temporelles sont utilisées allant du local au massif, du présent au passé jusqu’à la modélisation de scenarii. Cette étendue permet d’aborder les problématiques de gradients altitudinaux et climatiques mais aussi de gradients Est-Ouest entre les influences méditerranéennes et les influences atlantiques. Ce site bénéficie également de la présence de dispositifs d’observations et de suivis.

La ZA PYGAR s’intéresse à l’axe fluvial garonnais pris dans son ensemble, et en particulier au secteur de 550km situé entre la frontière franco-espagnole à la confluence avec la Dordogne. Les recherches peuvent s’appuyer sur des observations et des expérimentations qui sont réalisées sur différents sites. Différentes thématiques sont privilégiées telles que l’histoire ancienne et récente (de l’Antiquité à nos jours) de l’utilisation du fleuve (navigation, ressources) ; la dynamique hydro-géomorphologique du fleuve et les conséquences fonctionnelles de ces transformations ; les modalités d’alimentation en eau du fleuve en relation avec les réservoirs d’eau naturels (sols, neige, nappes phréatiques) et anthropiques (barrages, retenues collinaires) ; la résilience et l’évolution de la biodiversité,  la dynamique des transferts et stockage des sédiments et contaminants…

Ce site couvre les derniers reliefs au Sud du Massif Central, excluant la Montagne Noire. Il couvre une zone de plus de 5000 km² correspondant à la surface du bassin versant de l’Aveyron à la station de Loubéjac et est situé à cheval sur un Parc National et 3 Parcs Régionaux. C’est une partie de la ZA rurale où la densité humaine est relativement faible et où les activités économiques sont tournées vers l’exploitation de ressources naturelles et agraires. Les principaux questionnements pour ce site concernent les liens entre changement climatique et dynamique de la biodiversité, des paysages et des sociétés humaines. Les recherches pourront notamment s’appuyer sur l’existence de suivis (poissons, lézards..) et la mise en place d’observatoires de l’évolution temporelle de la qualité de l’eau et des milieux aquatiques.

 

La Gouvernance de la ZA PYGAR

 

Direction : Probst JL (Directeur), Ouin A (Directrice adjointe)

Comité de direction (CoDir) : Direction + Blanchet S, Costamagno S, Gibert M, Lea V, Valette P

Le CoDir s’appuit sur un Comité Scientifique (CS) et un Comité de Pilotage (CoPil)

CS : CoDir + responsables des thématiques de recherche et/ou des sites ateliers + responsables d’Observatoires labélisés situés sur les sites de la Za

CoPil: CoDir + Directeurs des laboratoires ou représentant.e.s + Représentant.e.s des tutelles + 2 scientifiques extérieurs à la ZA + Membres invités parmi lesquels les partenaires socio-économiques

contacts :

 

Jean-Luc Probst: jean-luc.probst@ensat.fr; Annie Ouin: ouin@ensat.fr, Vanessa Léa : vanessa.lea@univ-tlse3.fr

adresse : Campus ENSAT, Avenue de l’Agrobiopole, Auzeville Tolosane
31320 Castanet Tolosan – France.

ANR PESTIPOND

La Zone Atelier PYGAR (LTSER ZA PYGAR et IR RZA) est concernée par une ANR sur le Rôle des Zones […]

Atelier collaboratif N°2

2e session des Ateliers collaboratifs PYGAR «Biodiversité et bioservices»: Quelle(s) plus-value(s) pour les activités socio-économiques? Vendredi 29 mars 2019 de […]

Asssemblée Genérale 2018

La prochaine Assemblée Générale de la Zone Atelier PYGAR se tiendra le 18 Décembre au matin à l’université Jean Jaurès, […]

Atelier collaboratif 1

Premier atelier collaboratif de la ZA PYGAR, RDV le 13 Déc. 2018 « Distinguer l’impact du changement climatique de celui des […]

Labellisation de la ZA PYGAR

La Zone Atelier Pyrénées-Garonne (ZA PYGAR) vient d’être labellisée le 26 septembre 2017 par l’Institut Ecologie et Environnement (InEE) du […]